Distributeur automatique en autogestion

Écrit par les experts Ooreka

Contrairement à la gestion totale déléguée à un prestataire, l'autogestion d'un distributeur automatique est une prise en charge par vous-même de la gestion de votre distributeur : approvisionnement, fixation des prix. Vous gardez le profit éventuel dégagé par le distributeur.

Principe de l'autogestion d'un distributeur automatique

L'autogestion est plus adaptée aux petites entreprises, elle découle bien souvent sur un achat qui engage une dépense importante selon le type d'appareil.

Avec l'autogestion, une fois que le distributeur est installé, vous êtes responsable de son bon fonctionnement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Assortiment et approvisionnement en autogestion

Distributeur automatique : auto gestion Ducale

Avec le distributeur en autogestion :

  • Vous choisissez les produits : boissons, snacks, gobelets.
  • Vous vous occupez des commandes, approvisionnements et de la gestion du stock.
  • Vous gérez le transport des marchandises et veillez au respect des mesures d'hygiène (chaîne du froid, DLC, etc.).

Il est préférable de choisir des distributeurs de boissons chaudes ou froides qui ne sont pas concernés par les problèmes de date de péremption ou de respect de chaîne du froid qui viennent compliquer l'approvisionnement en marchandises.


Prix libre et profit grâce au distributeur automatique en autogestion

Avec cette solution :

  • Vous fixez les prix des produits pour les usagers.
  • Vous gardez la marge éventuelle et vous apportez une nouvelle source de revenus à votre organisme (entreprise, association, comité d'entreprise).

Distributeur automatique en autogestion : une maintenance compliquée

Vous gérez la maintenance, la réparation et le contrôle de la machine. Celle-ci peut s'avérer très contraignante si vous n'optez pas pour un contrat de maintenance (installation, entretien, réparation).

La réglementation des distributeurs automatiques comporte une multitude de mesures de sécurité et d'hygiène qui concernent autant les produits consommables que la machine en elle-même, ses dispositifs électriques, etc.

Distributeur automatique en autogestion : achat, leasing ou location

Pour disposer de votre distributeur, vous aurez 3 options :

  • L'achat du distributeur automatique : vous payez une seule fois et il est tout à vous ! Vous gérez la maintenance ou au contraire souscrivez un contrat de maintenance.
  • Le leasing :
    • Plutôt que de payer tout de suite, vous payez un peu chaque mois, avec une option d'achat en fin de bail (généralement sur 2 ans).
    • Vous gérez la maintenance ou au contraire souscrivez un contrat de maintenance.
  • La location d'un distributeur automatique : généralement avec un engagement de 2 ans minimum, la location comprend la maintenance. Cette solution avec l'autogestion permet de ne pas s'engager sur un achat. Elle permet à l'entreprise de conserver la gestion de l'approvisionnement et la collecte de la recette. Le prestataire peut donc seulement assurer la maintenance du distributeur.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Avantages et inconvénients de l'autogestion

L'autogestion permet de faire des économies, voire des profits...

  • Possibilité de faire des économies sur les fournitures :
    • Vous achetez le café, les sodas et les gobelets moins chers.
    • Vous économisez sur le coût de la livraison : il suffit de demander au supermarché du coin de vous livrer de temps en temps.
  • La marge éventuelle est pour vous :
    • Si vous décidez de vendre plus cher que vous n'achetez, la marge reste pour vous.
    • Pour les hôtels ou magasins, cela peut devenir très rentable : vous achetez un soda moins de 0,3 € et vous le vendez 1 à 2 €. Votre distributeur devient une petite machine à profit.
    • Pour les entreprises, qui n'ont généralement pas envie de gagner de l'argent sur le dos de leurs propres salariés, il y a 2 options :
      • Fixer un prix très bas, sans marge.
      • Dégager une marge qui peut servir à alimenter la caisse du CE, à payer le repas de Noël...

En bref, l'entreprise fixe librement ses prix et récupère les recettes engendrées par l'appareil. Elle peut aussi changer l'assortiment des produits à tout moment selon le goût des consommateurs.

En revanche, l'autogestion demande un peu... de gestion :

  • Vous devrez gérer les stocks et les approvisionnements.
  • Vous devrez disposer d'un petit local où placer ces stocks.
  • Vous devrez collecter le cash reçu, le comptabiliser..
  • Gérer les approvisionnements ne veut pas dire « aller acheter vous-même au supermarché » : vous pouvez vous faire livrer assez facilement par le supermarché du coin.

En résumé, l'autogestion demande beaucoup de temps et de l'organisation. Il est peut-être plus opportun de confier la maintenance et l'approvisionnement à un prestataire, si ceux-ci deviennent trop fastidieux ou onéreux.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mohamed nazamoudine

expert comptable | neomi

Expert

BD
bouquet david

responsable transports logistique | stockage-acheminement-location-methode logistique

Expert

ER
emy r.

crm / marketing digital

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !